fbpixelax

L’Assurance maladie assure la prise en charge des dépenses de santé des assurés et garantit l’accès aux soins des individus. L’Affection longue durée (ALD) concerne les maladies dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et souvent très coûteux. Elle permet une prise en charge totale des frais médicaux en lien avec ces maladies.

A quoi sert l’Affection Longue Durée ?

Pour rappel, l’Assurance maladie est notre système de protection sociale français chargé d’assurer les individus face aux risques financiers de soins en cas de maladie. Elle doit ainsi fournir un revenu minimal lorsque l’affection prive une personne de son de travail, comme dans le cadre d’un congé maladie. Néanmoins, cela ne suffit pas toujours dans le cas des pathologies nécessitant des traitements coûteux et de longue durée. 

Dans cette situation, c’est le dispositif d’Affection Longue Durée (ALD) qui prend le relais. L’ALD concerne les pathologies nécessitant un traitement prolongé de plus de six mois et particulièrement onéreux. L’Assurance maladie a établi une liste de 30 maladies concernées par ce dispositif dont : 

  • La paraplégie ; 
  • La sclérose en plaques ; 
  • Le diabète de type 1 et 2 ; 
  • L’accident vasculaire cérébral invalidant ; 
  • La maladie de Parkinson ; 
  • Les formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie) ;
  • Etc.

Il existe plusieurs types d’ALD, les exonérantes et les non exonérantes. Elles n’accordent pas les mêmes droits. Cela permet également de définir le taux de remboursement par l’Assurance Maladie.

Quelle est la différence entre une ALD exonérante et une ALD non exonérante ?

Dans le cas d’une affection où il n’y aurait pas de traitement coûteux, il est possible de bénéficier du dispositif d’ALD non exonérant. La maladie nécessite bien un arrêt de travail et un traitement d’une durée supérieure à 6 mois, mais le patient n’est pas pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie dans le cadre de ses soins. Cela signifie que l’Assurance Maladie rembourse aux taux habituels les soins effectués.

Tandis qu’une personne atteinte d’une maladie grave, évoluant pendant plus de 6 mois et nécessitant un traitement coûteux, verra ses frais de santé liés à cette maladie spécifique pris en charge au maximum remboursable par la Sécurité sociale. Dans ce cas, on parle d’exonération du ticket modérateur et cela correspond à l’ALD exonérante. Néanmoins, certains frais restent à la charge du patient comme les dépassements d’honoraires, la participation forfaitaire de 1 euro, la franchise médicale, le forfait hospitalier… 

Autrement dit, les ALD exonérantes permettent de bénéficier d’une prise en charge à 100 % pour les soins liés à la maladie. Attention toutefois à rester vigilant, car les consultations et les soins hors ALD ne bénéficient pas de l’exonération du ticket modérateur. De plus, c’est à votre médecin traitant d’établir une demande de prise en charge à 100 % concernant les soins et les traitements liés à votre ALD, si vous pensez pouvoir en bénéficier.

Comment faire reconnaître une ALD ?

C’est votre médecin traitant qui est apte à faire reconnaître votre affection longue durée. La demande d’ALD se fait en 4 étapes : 

  1. Le médecin traitant remplit un protocole de soins en définissant la maladie et les traitements nécessaires. Il l’adresse ensuite à la caisse d’Assurance maladie du patient ;
  2. L’Assurance maladie enregistre l’ALD dans les 48 heures suivant la réception du protocole de soins ;
  3. Le médecin traitant remet une copie de l’attestation, qu’il a lui-même reçue, à son patient ;
  4. Le patient met à jour sa carte vitale en pharmacie.

Quel est l’utilité d’une mutuelle lors d’une ALD ?

Même si un patient bénéficie d’une prise en charge à 100 % de sa pathologie par l’Assurance maladie, certaines dépenses restent bien à sa charge et seule une complémentaire santé permet d’obtenir des remboursements. En effet, les dépassements d’honoraires, la participation forfaitaire de 1 euro, la franchise médicale, le forfait hospitalier ainsi que les soins non liés à l’ALD sont au frais du patient. 

Pour trouver une mutuelle qui correspond à vos besoins, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne comme le comparateur de mutuelle Le Lynx. 

Celui-ci compare les devis des mutuelles en fonction de votre profil, selon vos besoins et vos attentes. 

Bénéficier d’une bonne mutuelle est important pour :

  • Se faire soigner correctement ;
  • Acquérir du matériel médical et paramédical ;
  • Être remboursé lors de consultation avec des dépassements d’honoraires ;
  • Financer des soins de médecine douce afin d’améliorer le bien-être au quotidien et diminuer les douleurs physiques et psychologiques (thalassothérapie, ostéopathie, naturopathie, sophrologie…).