Qu’est-ce que la PCH ?

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie dans 4 domaines  : la mobilité, l’entretien personnel, la communication et les relations avec autrui.

Les aides attribuées peuvent couvrir différents besoins :

aides humaines nécessaires pour la réalisation des actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation, élimination, aide à la communication …)

aides techniques (matériel qui participe à la compensation du handicap) aménagements du logement, du véhicule ou surcoûts liés au transport

aides animalières relatives à l’entretien d’un chien guide

aides spécifiques (protections, télé-alarme…) et aides exceptionnelles (surcoûts liés aux vacances adaptées…)

Ces aides financières liés au handicap sont donc personnalisées et leurs montants sont fixés en fonction de plusieurs critères, comme les ressources financières ou le niveau d’autonomie.

Comment bénéficier de la PCH ?

Conditions d’âge :

Vous pouvez bénéficier des aides PCH si :

  • Vous avez moins de 60 ans
  • Vous êtes âgés de 60 à 75 ans mais que votre handicap est apparu avant vos 60 ans et que vous étiez déjà en perte d’autonomie dans un des quatre domaine cités ci-dessus.
  • Vous avez plus de 60 ans mais vous exercez toujours une activité professionnelle.

Conditions de résidence :

  • Vous résidez en France de manière stable et régulière
  • Vous vivez dans votre domicile ou vous êtes hébergés en établissement social / médico-social / hospitalisé

Conditions de situation :

La PCH n’est pas liée au taux d’incapacité (comme pour l’AAH ou l’AEEH).

Pour pouvoir recourir à la PCH, vous devez être dans une “difficulté absolue”* ou 2 difficultés graves** dans la réalisation des activités essentielles de la vie quotidienne (mobilité, entretien personnel, communication et relations avec autrui).

Ces difficultés doivent être définitives ou d’une durée prévisible d’au moins un an.

* : impossibilité de réaliser l’activité tout seul

** : difficultés à réaliser l’activité sans obtenir le résultat escompté

19 activités sont référencées comme étant des activités importantes de la vie (telles que marcher, s’orienter dans l’espace, entendre, comprendre, parler etc).

Les professionnels de la MDPH évaluent donc vos difficultés à effectuer une de ces activités, et vous proposent un Plan Personnalisé de Compensation (PPC) en fonction de vos besoins.

Conditions de ressources :

Le montant d’aide PCH varie en fonction des ressources, même si ce n’est pas soumis aux revenus.

  • < 26 845,70 € par an : vous pouvez prétendre à 100% de la PCH.
  • > 26 845,70 € par an : vous pouvez prétendre à 80 % de la PCH.

Le calcul des ressources pour le montant de la PCH prend en compte :

  • Vos revenus
  • Votre retraite
  • Vos pensions
  • Vos allocations
  • Vos aides
  • Vos primes d’activité

Comment obtenir le PCH ?

Vous devez :

  • Télécharger le formulaire de demande ici (https://handicap.paris.fr/)
  • Adresser votre dossier avec ces différentes pièces :
    • le formulaire de demande
    • le certificat médical MDPH rempli par le médecin (daté de moins de 6 mois) : (Cerfa n°15695*01 – volet 1)
    • un justificatif de domicile
    • un justificatif d’identité
    • tous documents que vous jugerez utiles à l’évaluation de votre dossier (bilan médico-social, compte-rendu d’hospitalisation, devis liés à la prise en charge du handicap…).

Une fois votre dossier complet, vous devez l’envoyer par courrier recommandé à la MDPH de votre département.

Comment la demande est-elle traitée ?

Après avoir reçu votre dossier, les différents services de la MDPH vérifient qu’il est complet et recevable. Vous recevez alors un accusé de réception par courrier.

Pendant l’évaluation, des compléments d’informations peuvent vous être demandés et un entretien avec un membre de l’équipe pluridisciplinaire est proposé.

A la suite de l’évaluation, la proposition de Plan Personnalisé de Compensation (PPC) vous est adressé.

Si vous avez moins de 20 ans, vous devrez choisir entre la PCH et le complément d’AEEH (Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé). Le PPC est ensuite transmis, avec vos observations éventuelles, à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui prend la décision.

La notification de décision est alors envoyée par voie postale ainsi qu’à la Direction de l’Action Sociale de l’Enfance et de la Santé (DASES), organisme payeur.

En cas de désaccord avec la décision de la CDAPH, vous avez la possibilité de formuler un recours.


À noter que votre solution JIB peut être, en tant que solution de contrôle d’environnement, éligible à un financement par votre MDPH sous l’enveloppe des aides techniques ou sous l’enveloppe frais spécifiques / frais particuliers. En fonction des pratiques de chaque département, il est possible de financer la formule par achat ou la formule par abonnement.

Pour toute demande de PCH, n’hésitez pas à transmettre un maximum d’information à votre MPDH via votre dossier (en ajoutant par exemple cette documentation explicative) et à nous contacter pour que nous vous conseillons et échangions avec l’équipe des ergothérapeutes de votre MDPH.

Retrouvez les tarifs de la solution JIB sur cette page.

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

Rejoignez notre liste pour recevoir les dernières nouveautés sur les solutions pour l'autonomie, 1 à 2 fois par mois ! 

Bon plans, conseils, communauté : tout y est ! 

 

Inscrivez-vous en un clic !

Inscription confirmée !